Séance 7

A la maison : Revoir le cours sur l’ADN, il y aura un petit contrôle de connaissances. Regarder également la capsule ci dessous :

II) La diversité des êtres vivants (biodiversité) évolue :

A) La biodiversité s’étudie à différentes échelles :

1)  Les échelles d’étude :

2)  L’espèce, un outil pour décrire la biodiversité :

Espèce : c’est un concept inventé par l’Homme pour décrire la biodiversité. On la définit généralement comme un ensemble d’individus qui se ressemblent et qui sont capables de se reproduire et d’avoir une descendance fertile. 

activité

BILAN : Au sein d’une espèce, la diversité des individus repose sur la variabilité de l’ADN. En effet, tous les individus d’une même espèce ont les mêmes gènes (ex : ornementation de la coquille) mais ils n’ont pas la même version du gène (ex : 4 traits, 5…) Dans une population, on a donc différents allèles pour un même gène. Cette variété s’explique par l’apparition de mutation dans les séquences d’ADN.

Séance 6

A la maison : Regarder la vidéo en cliquant ici puis réaliser le quiz sur quizinière (voir code sur Pronote).

2) L’information génétique est organisée en gènes constitués d’ADN :

En classe, nous mettrons en évidence la structure de la molécule d’ADN et son rôle.

Objectif de méthode : utiliser un logiciel de modélisation

Activité ADN

BILAN : L’ADN (Acide DésoxyriboNucléique) est une molécule constituée de 2 chaînes enroulées en double hélice. Chaque chaîne est constituée d’une succession de nucléotides. Il existe 4 nucléotides (Adénine, Guanine, Thymine et cytosine) Les nucléotides sont complémentaires entre les deux chaînes : A est toujours en face de T et G est toujours associé à C. 

Dans les chromosomes on trouve des centaines de gènes. Un gène est donc une séquence d’ADN qui porte une information permettant de créer un caractère. C’est la séquence de nucléotides donc l’ordre dans lequel se succèdent les nucléotides qui constitue le message.

Séance 5

A la maison, réviser le cours et les méthodes pour le contrôle.

Après le contrôle, nous rechercherons une explication à la spécialisation des cellules.

E) La spécialisation dépend de l’information génétique :

1) Toutes les cellules sont issues d’une cellule unique :

Vidéo.

Toutes les cellules d’un organisme sont issues d’une cellule unique : la cellule oeuf. Dans cette cellule unique, on trouve 46 chromosomes. Chaque chromosome contient une molécule d’ADN et une molécule d’ADN contient de nombreux gènes. Chaque gène contient l’information nécessaire à la mise en place d’un caractère.

Activité 5 :

Objectif de méthode : la construction d’un tableau de comparaison :

BILAN : Chez l’Homme, on compte environ 25 000 gènes dans toutes les cellules de l’organisme. Cependant tous les gènes ne s’expriment pas dans toutes les cellules. Par exemple c’est dans les globules rouges que le gène de l’hémoglobine s’exprime. C’est cela qui explique la spécificité des cellules.

séance 4

Travail à réaliser à la maison pour le jeudi 30 septembre : regarder la vidéo ci dessous et répondre au quiz sur quizinière (code à voir sur pronote)

D) Ces échanges dépendent de l’équipement spécialisé de chaque cellule

En classe, nous observerons des cellules de pomme de terre au microscope et nous ferons une expérience pour comprendre ce qu’est une voie métabolique.

Activité 4

BILAN : La mise en réserve des molécules organiques est permise par une voie métabolique. Une voie métabolique est une succession de réactions biochimiques transformant une molécule en une autre. Cette suite de réaction ne peut se faire sans la présence d’enzymes. Dans les cellules de pomme de terre, on trouve un équipement enzymatique spécialisé que n’ont pas les autres cellules. Dans un organisme, les voies métaboliques sont interconnectées par des molécules intermédiaires des métabolismes comme le glucose Voir livre p 55.

Séance 3

Travail pour le 23 septembre : Recopier le titre du C) et regarder la capsule suivante. Réaliser ensuite le quiz sur quizinière (code sur Pronote)

C) Chez les êtres vivants pluricellulaires, des cellules spécialisées sont organisées en tissus spécialisés :

Activité 3

BILAN : Chez les organismes pluricellulaires, les organes sont constitués de tissus eux même constitués de cellules spécialisées. Ces cellules sont spécialisées grâce à leur forme et aux organites qu’elles contiennent (ex : chloroplastes)

Séance 1

THEME 1 : La Terre, la vie et l’évolution du vivant :

I) Les êtres vivants ont une organisation fonctionnelle précise :

A)  Les différents niveaux d’organisation du vivant :

Bilan : 

Un tissu est un ensemble de cellules identiques assurant la même fonction. Un organe est constitué de plusieurs tissus. Un noyau est un organite cellulaire Il est situé dans presque toutes les cellules vivantes. Fleur, racine, tige, feuille sont des organes, ensemble ils constituent un organisme. Les neurones sont des cellules. L’ensemble de ces cellules constitue le tissu nerveux.

Travail pour le 16 septembre : Regarder la vidéo suivante : cliquer ici Puis réaliser l’exercice sur quizinière (voir le code sur pronote)

Séance 2

B)  Un être vivant unicellulaire échange de la matière et de l’énergie avec son environnement :

activité 2

BILAN : C’est grâce aux réactions de respiration ou de fermentation que les cellules fabriquent l’énergie nécessaire à leur fonctionnement. Pour réaliser ces réactions du métabolisme, les cellules utilisent une molécule organique : le glucose (C6H12O6). 

Le glucose utilisé provient de :

– D’autres êtres vivants. C’est le cas des cellules animales qui se nourrissent d’autres êtres vivants pour fabriquer leurs propres molécules organiques. On dit qu’elles sont hétérotrophes

Les cellules le fabriquent grâce à la photosynthèse à partir de matière minérale (CO2 notamment) prélevée dans l’environnement. C’est le cas des cellules chlorophylliennes qu’on dit autotrophes