Procréation et sexualité humaine :

Activité de rappels :

I) Mise en place de l’organisation de l’appareil sexuel pendant le développement embryonnaire :

Activité 2 :

II) Structure et fonctionnement des appareils sexuels à partir de la puberté :

A) Chez l’homme :

Utiliser un microscope virtuel en cliquant ici.

BILAN : Les testicules sont constitués de nombreux tubes séminifères dans lesquels les spermatozoïdes sont produits. Entre les tubes, se trouvent les cellules de Leydig qui fabriquent et sécrètent une hormone à partir de la puberté : la testostérone. La testostérone permet : la production des spermatozoïdes et l’apparition des caractères sexuels secondaires.

RAPPELS : Qu’est ce qu’une hormone ?

B) Chez la femme :

1)Une évolution cyclique de l’ovaire et de l’utérus :

Activité

2)Une évolution cyclique des hormones :

L’ovaire fabrique 2 hormones oestrogène et progestérone. Construire le graphique pour visualiser l’évolution de ces deux hormones au cours du cycle.

Activité : le rôle des hormones féminines

III/    Relation entre cerveau et fonctionnement de l’appareil reproducteur

A/ chez l’homme :

Activité : répondre aux différentes questions de QCM pour construire un schéma bilan. (aide méthodologique ci-dessous)

B/ chez la femme :

Activité : répondre aux différentes questions de QCM pour construire un schéma bilan.

IV/ La sexualité humaine met en jeu de multiples facteurs :

A) Facteurs cérébraux :

Activité : réaliser l’activité suivante.

BILAN : Lors d’un rapport sexuel, des messages nerveux provenant des zones stimulées arrivent dans plusieurs régions du cerveau qui deviennent alors actives. L’ensemble de ces zones forme le système de récompense. Leur activation déclenche une sensation de plaisir, de bien-être.

B) Autres facteurs :

Activité : réaliser l’activité suivante

V/  La maitrise de la procréation :

Dossier contraception féminine / Dossier la pilule et son fonctionnement / Dossier contraception masculine / Dossier IVG / Dossier pilule du lendemain / Dossier IST

BILAN : La connaissance de la régulation des hormones chez l’homme et la femme a permis de mettre au point une contraception et une contragestion efficaces avec de moins en moins d’effets secondaires. On utilise des molécules de synthèse qui miment les hormones naturelles. Elles peuvent ainsi leurrer l’organisme, soit en jouant le rôle des hormones sexuelles, soit en les empêchant de jouer leur rôle. Exemple : la pilule chez la femme et l’homme, la contraception d’urgence chez la femme, l’IVG médicamenteuse. 

D’autres modes de contraception permettent de protéger aussi des IST et d’éviter leur propagation. C’est le cas des préservatifs féminins et masculins. La vaccination permet aussi de lutter contre des IST (infections sexuellement transmissibles)

Si les couples rencontrent des problèmes de stérilité ou d’infertilité, différentes techniques médicales permettent d’aider à la procréation : c’est la PAM (procréation médicalement assistée). Des hormones permettent ou facilitent la fécondation ou la gestation. 

Séance 13

II) Sédimentation et milieux de sédimentation :

Étape 1 : La cimentation des grains : comment passer d’un sable meuble à une roche ? 

Etape 2 : L’histoire du grès à Voltzia

BILAN : Les produits d’altération, solubles et solides, sont transportés jusqu’au lieu de leur dépôts, ainsi ils s’accumulent en couche. À la suite de l’enfouissement des dépôts, il y a compaction. En même temps, un ciment se forme autour des grains : c’est la cimentation. Il existe plusieurs types de roches sédimentaires en fonction de la nature des dépôts. Exemple : le grès est composé de sable cimenté par un ciment siliceux.

Séance 12

2. Le transport des produits de l’altération :

Problème : comment les produits issus de l’altération sont ils transportés ?

Activité 2

Fichier Excel Activité 2

BILAN :

Les particules issues de l’altération (solubles et/ou solides) sont ensuite transportées. Le plus souvent par l’eau qui est l’agent de transport majeur, jusqu’au lieu de leur sédimentation. Le transport et le dépôt des particules dépendent de leur taille et de la vitesse du courant. Ainsi la granulométrie des particules qui se déposent varie depuis la source d’un fleuve à son embouchure.  

Séance 11

Thème 2 : Les enjeux contemporains de la planète                  

Chapitre 1 :   Géosciences et dynamique des sols

I) L’érosion, processus et conséquences :

  1. L’altération des roches :

Activité 1

BILAN : L’eau est le principal facteur de l’altération (modification physique et chimique des roches). Les produits de l’altération sont des éléments solides et d’éléments solubles.  L’altération des roches dépend de différents facteurs :  – la nature des roches (cohérence, composition)    – le climat     – la présence de végétation